photo

On est payé combien...

Article internet

"On est payé combien si on fait du bénévolat ?"

Ce n'est pas tout les jours heureusement, mais quel organisateur / bénévole très engagé n’a pas entendu cette petite phrase qui vous met les nerfs en pelote quasi instantanément ?

Définition de bénévole : Fait sans obligation et gratuitement. Qui rend un service sans demander de rémunération en retour, sans en tirer de profit.

Synonymes : volontaire, désintéressé, gracieux, gratuit

Alors,… provocation ? Parfois… mais pas toujours... Je distinguerai 2 profils : 

Le Provocateur...

Parfois de l'humour... mais parfois tout à fait sérieux

Ce sérieux provocateur sera de ceux qui s’engage en tant que bénévole, si, et seulement si, les avantages sont suffisamment intéressants pour lui, plutôt matériels : un repas, une conso, un gros cadeau…

Il est fort à parier que la notion d’engagement ne soit pas tout à fait une réalité («Acte par lequel on s'engage à accomplir quelque chose ; promesse, convention ou contrat par lesquels on se lie »)

Si le provocateur est satisfait de sa « rétribution » vous pourrez néanmoins compter sur lui, mais attention au poste attribué ! Inutile de l’affecter sur un poste « sensible » vous risqueriez de le regretter si des aléas venaient à apparaitre !

Le Néophyte...

Il sera probablement jeune (moins de 30 ans), et se confronte pour la première fois au "Bénévolat"

Il n’a probablement dans son entourage aucune personne engagée qui a pu lui expliquer.

La réaction de l’interlocuteur organisateur sera alors essentielle :

  • Si le néophyte s’aperçoit qu’il a énervé, s’il se fait reprendre, il sera honteux d’avoir posé la question. Il ne cherchera même plus à avoir la réponse !

Et peu probable ensuite, qu’il réponde ultérieurement à un appel à bénévole… dommage !

  • Si au contraire, le bénévole organisateur engagé profite de l’opportunité pour lui montrer Pourquoi il est et aime être bénévole, c’est une occasion rêvée pour tenter de le convertir !

Si ce néophyte est bien accompagné lors de sa prise de poste, l’expérience sera positive, et le néophyte, un bénévole converti

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, les néophytes sont très nombreux !

Comment est-ce possible !?

Nous sommes un peu tous responsables de cette situation :

Nos jeunes sont pris en charge, à l’école, à la maison, dans les associations… notre système est fait pour qu’ils soient encadrés accompagnés et protégés jusqu’à prendre leur envol, à la majorité… ou non.

Pendant toute cette période le jeune mineur ne peut que « consommer » notre système.

En devenant adulte, seuls les jeunes ayant eu la chance de s’engager ou de côtoyer des engagés, auront touché du doigt  la richesse de l’engagement :

  • Combien de manifestations acceptent de prendre des jeunes en tant que bénévoles ? (« trop de contraintes », « trop de risques en cas de problème », « pas de postes pour eux »…) Et pourtant, si on leur proposait, beaucoup d’entre eux seraient tellement fiers d’être acteurs et reconnus, fiers de se sentir utiles ! : Regardez leurs sourires sur les manifestations qui les sollicitent !  (l'organisateur a à sa disposition une autorisation parentale validant l'engagement pour l'évènement, signé des responsables)
  • Des associations sollicitent parfois des jeunes pour encadrer des plus jeunes, c’est très valorisant, mais vigilance à ne pas consommer ces jeunes engagés : pour que le bénévolat soit positif, et les valeurs portées, il doit être choisit et surtout reconnu ! (Si le club fait un geste pour valoriser cet engagement, privilégiez un bon cadeau destiné aux jeunes bénévoles, plutôt qu'une remise sur l'adhésion qui profitera aux parents)

Nous sommes responsables de pouvoir proposer des actions bénévoles adaptées aux plus jeunes pour les éduquer : Un jeune heureux et épanoui dans le bénévolat a toutes les chances de faire un adulte engagé.

Autres vertus du bénévolat intégrant les jeunes :

  • il est fort à parier que si les jeunes sont bénévoles, leurs parents seront facilement mobilisables.
  • le mélange intergénérationnel, est très positif pour une association : Aujourd’hui  grand nombre de manifestations souffrent justement d’une pyramide des âges des bénévoles jugée beaucoup trop élevée, avec une difficulté réelle à renouveler les équipes de bénévoles

Au delà des mots...

« On est payé combien si on fait du bénévolat »… pour dire une telle chose, qu'ils soit néophytes ou provocateurs, vos interlocuteurs sont probablement convaincus d'une chose : Vous-même, en tant que bénévole, vous en avez une rétribution !

Si on va un peu plus loin, cela veut dire qu'il trouvera logique d'attendre une qualité de service de la part du bénévole que vous êtes... Logique vous êtes, il en est convaincu, rétribué ! 

Aussi, sans discussion, les tensions peuvent très rapidement naître de cet écart de perception ! 

Dès que l’occasion le permet, rappelez à vos adhérents, ce que vous recevez de votre engagement de bénévole ; insistez et montrez ce que cela vous apporte afin de susciter l’envie et l’engagement volontaire, et augmenter ainsi la part de vos adhérents consom’acteurs de votre structure.

Le Chat de Philippe Geluck« Si on payait ceux qui font du bénévolat, ça donnerait envie à plus de gens de travailler gratuitement »

Par Marie-Laure - 28 janvier 2019

e-mail facebook you tube linkedin

Partenaires

Mots-clés

Angers     Angers Technopole     atelier     Auvergne-Rhône-Alpes     aviron     badminton     bénévole     Bourgogne-Franche-Comté     Caen     caritatif     communication     concours     conference     covid 19     design     école     festival     fideliser     informatique     interview     jeux olympiques de la jeunesse     Jura     Loire     Maine et Loire     mutualiser     National     Normandie     organisateur     Ouest-France     Pays de Loire     pensée     responsabilite     responsabilité     ressource     retour d'expérience     RGPD     RGPD     SAAS     Saint-Etienne     sport     suisse     Téléthon     trail     trail     triathlon     Vorg.fr